Les vide-greniers, plus qu'une passion, une véritable addiction. J'y suis tombée dedans depuis quelques années et j'ai vraiment du mal à m'en passer. Après la trêve hivernale, c'est un vrai bonheur de retrouver le chemin des flâneries dominicales.

Le plus étrange c'est que l'on part toujours avec des idées en tête sur ce que l'on va chercher et ce que l'on espère trouver et puis on revient avec des choses diamétralement opposées, et toujours des choses ... qui ne servent à rien bien sûr sinon c'est pas rigolo.

Et puis il y a ce côté marchés d'autrefois où l'on prend le temps de discuter avec les personnes qui vendent, on en apprend un peu plus sur la vie de l'objet que l'on va acquérir pour trois fois rien et certains veulent savoir ce que vous allez en faire : souvent, je ne le sais pas moi-même, d'autres fois, c'est une évidence, comme le jour où j'ai acheté ces deux boîtes pour 1€ : je les peindrai et elles iront parfaire la déco de la Lilou's bedroom.

 

paniers bicolores

Rien de bien compliqué, on met un scotch tout autour des boîtes pour ne pas déborder et on peint le haut ou le bas ou les deux et puis on y range tout ce que l'on ne veut pas que vous voyez sur la photo, bref tout ce qui traîne en temps normal dans la chambre de la liloute.

 

paniers bicolores1

Ce jour-là j'ai fait d'autres petites trouvailles qui attendent de se faire peinturlurer le portrait ...

... et vous, vous êtes vide-greniers ?