Est-ce que tu as dans ton entourage un bricoleur du dimanche ? Quelqu'un qui bricole, certes, mais qui fait souvent de grosses bêtises. Moi je connais une personne qui a tout à fait le profil : MOI !!!

C'est peut-être parce que je fais plein de choses, souvent plusieurs en même temps et il arrive que ça dérape comme aujourd'hui. Tu fais une bricole tout en commençant la suivante et en pensant à celle qui viendra après, puis tu prends les photos de la première en situation et d'un coup tu entends : ça sent la bougie ... ( c'est normal ) mais ça sent vraiment la bougie ( oui, je sais, tu vas me lâcher avec ta bougie ) ... oui mais là ça pue ( oh punaise, ma bougie est en train de fondre !!! j'ai un peu merdé sur ce coup là donc on fait comme si de rien était, on aère un petit peu et le tour est joué )

Donc si la bricole du jour vous tente vous avez tout intérêt à suivre quelques petits conseils ( avisés ):

lanterne

Première étape à risques si tu fais partie du club très fermé des bricoleuses kamikazes : le découpage au cutter de la canette ( je te conseille de prendre des gants bien épais si tu ne veux pas que ta lanterne girly devienne une lanterne gore ). Les étapes suivantes, un jeu d'enfant : peinture, collage de serviette, placer une bougie chauffe-plat sur le dessus.

lanterne1

Après si tu es un peu folle tu peux continuer en essayant de faire passer une autre bougie à l'intérieur, tu allumes les deux et là ( c'était pourtant prévisible ) la bougie de l'intérieur fait fondre la bougie de l'extérieur ( bon après j'étais nulle de chez nulle en physique/chimie au lycée ). Donc si tu as bien compris ma démonstration, une seule bougie là où ça te chante.

lanterne2

Moralité : si elle avait su qu'un jour ça lui servirait pour bricoler, Lolo aurait fait un bac C ou D !!!